Rénovation : et si malgré tout le PS...

Oui, et si malgré tout ce qui passe dans les médias, le PS allait dans le bon sens.
C’est clair et vrai, des mesures décidées en 48h n’auraient pu avoir au mieux qu’une valeur symbolique, tant de choses sont à transformer que pour traiter du fond il faut un peu de temps.
Cependant pour clarifier la rupture avec

les comportements connus, il serait bon que des signes forts et concrets soient donnés avant les Régionales et même avant la composition définitive des listes, que l’on n’ait pas encore le "on verra après les élections"

  • Des raisons d’espérer oui car Ségolène Royal n’est pas du genre à s’engager dans un communiqué tel que celui d’hier à la légère, des garanties ont forcément été données.
  • Des raisons d’espérer car mis à part les remarque émises par les quelques 10èmes couteaux, fans clubs ou par ceux qui ne sont pas ou plus dans le jeu et rarement totalement objectifs, il n’y a pas eu de mise en cause de la motion E dans les raisons de l’échec.
  • Des raisons d’espérer car les analyses ont été relativement empreintes de lucidité.
  • Et puis de toutes façons les élus de tous bords ne sont pas fous, ils mesurent très concrètement le danger pour leurs mandats aux prochaines échéances.

Pour ma part je n’approuve pas les déclarations médiatiques de ceux qui réclament uniquement une réforme de la désignation de notre candidat(e) pour la présidentielle. Ce point n’est en fait qu’un des aspects des réformes que nous attendons et c’est tout un ensemble de choses que nous attendons, la mise en œuvre d’un vrai projet.

Insister de la sorte sur ce point c’est renforcer aussi le poids de la présidentielle dans nos fonctionnements, je suis persuadé que c’est une très mauvaise chose pour le parti
Enfin pour l’arrivée potentielle de Peillon à la direction du Parti, je considère que ça aurait été un très mauvais signe politique que de promouvoir celui qui a fait un des plus mauvais score si ce n’est le plus mauvais aux européennes

Je ne pratique pas un optimisme béat, mais Martine Aubry n’est pas sotte, même si dans son environnement…, elles sait où elle va, elle est emprisonnée dans une alliance qui n’a pas de sens on l’a toujours dit ici dans la région, mais qui sait…, on peut peut-être faire changer les choses. En tous cas ayant un peu croisé les 2, j’ai toujours pensé que ces 2 femmes différentes peuvent être très complémentaires.

Et si l’avenir du Parti Socialiste dépendait de Femmes

Et si, par exemple, l’UPC de la Croissance Verte pilotée par la Région Nord- Pas de Calais offrait un lieu de rencontre pour tout le monde ? Nous, ici,  nous sommes prêts pour aider à reconstruire ce parti si cette occasion peut-être utilisée intelligemment

Personnellement, d’un naturel optimiste, je ne m’attache pas trop aux non décisions d’hier et je perçois quelques lueurs dans le fond du tunnel. Optimiste mais pas naïf. A Lille on connait bien nos interlocuteurs et justement…
Par contre il faut du concret. Ce n’était pas possible hier soit, mais il serait bien que cette lueur faible grandisse un peu pour nous éclairer tous, militants et électeurs, on en a vraiment besoin.

Pour le moment, pas très long en tous cas, je reste en attente non critique. Je veux voir et ne dirai ni ne ferai rien qui risque de faire vaciller cette petite lueur.