Retraite

Mais qu'est-ce qui lui a pris à Martine Aubry ?

La question des retraites est un débat essentiel, il ne peut pas être traité de façon aussi schématique, il serait temps de trouver un peu de crédibilité dans les propositions des socialistes.

Pour alimenter ce débat, il y a des incontournables,

le principal est dans le maintien de la retraite par répartition.

Il y a aussi des préalables quel niveau des pensions, quel niveau de cotisation, quelles et combien d'années en références, quels critères de pénibilité, quel prise en compte des années de chômage.

A ne pas oublier aussi, qui paye les cotisation: uniquement les salaires ou élargissement à d'autres revenus

Et bien évidemment, écoute attentive des partenaires sociaux qui doivent être à la base de ce débat.

On le voit bien, aborder la retraite uniquement sous l'angle unique de la durée du travail est pour le moins faire preuve d'un manque d'imagination totale, de plus lorsque l'on prétend diriger un pays, il est bon d'être un peu plus constructif que ça.

Sans compter que le mieux est de ne pas être déjugé par son parti le lendemain de sa déclaration.