Réforme constitutionnelle

Préoccupante cette réforme , il y a quelques mesures qui peuvent paraître utiles d'autres me laissent très méfiant

Ajouter un peu de proportionnelle, pourquoi pas mais il faudrait faire la même chose dans les instances régionale et municipale,

donner des majorités aussi élevées au point d'interdire les oppositions est vraiment excessif.

La limite du renouvellement dans le temps à 3 mandats,  cette question est à étudier, je préfèrerais une durée maximum en années car des législatures peuvent être plus courtes (par dissolution par exemple).

Limiter le nombre d'élus, je suis contre  car le problème ne réside pas dans le nombre mais dans la représentativité, trop d'élus ne font que suivre la voix de leur maître et font ainsi que cette mesure est liée au premier point ci-dessus. De plus une mesure de limite du nombre d'amendements apparaît. Effectivement les périodes passées à écouter, réécouter des amendements peuvent être très longues surtout plus lorsqu'il existe une majorité écrasante qui de toute façon, peut tout refuser et est donc persuadée de perdre son temps.

Là encore l'origine du problème n'est pas le nombre d'amendements, si le parlement représentait mieux la diversité politique du pays et si son pouvoir législatif était renforcé au dépend de l'exécutif, concrètement cela limiterait un peu les pouvoirs de Jupiter et probablement que nous aurions des débats plus intéressants avec la prise en compte d'amendements de l'opposition.

Ai final, la vrai réforme constitutionnelle n'est pas présente et je suis en total désaccord avec ces réformes "techniques" qui ne servent qu'à limiter encore le pouvoir déjà très encadré du parlement.