Jupiter et la SNCF

Et on repart pour une nouvelle réforme, c'est le tour de la SNCF. Encore une fois pourquoi pas. Si certains aspects du statut des cheminots sont à revoir, c'est probable, mais de là à jeter le bébé avec l'eau du bain, il y a un grand pas.

D'abord toutes les entreprises ou au moins un très grand nombre

accordent des avantages à leur salariés (voyages gratuits,...) encore ne faut-il pas aller trop loin, pour le reste il ne suffit pas d'écouter certaines caricatures des médias pour tout rejeter. je ne suis pas spécialiste. Par contre la suppression des petites lignes, reporté pour le moment, je trouve cela stupide. Ne faudrait-il pas plutôt explorer des moyens plus économiques de les utiliser, comme y faire passer des formes de tramway bien moins exigeantes  en forme de structure de rail et d'infrastructure électrique, les véhicules pouvant eux aussi coûter moins chers.

Ici encore on ne regarde que le prix et on tire un trait au lieu de chercher une méthode de substitution.