Le pouvoir de la finance. Les 200 Familles

Et ça continue!

Après PSA, Arcilor, Carrefour, Petroplus, Sanofi ... voilà Electrolux.
De qui se moque t-on, des licenciements plus souvent boursiers qu'économiques, mais en plus, est-ce que certains de ces plans ne seraient pas plus politiques que boursiers.


N'y a-t-il pas une action plus ou moins concertée qui se situe dans le même esprit que ces départs à l'étranger de personnes fortunées.

La Droite politique n'est pour le moment pas très efficace mais le grand capital, par contre prend le relais et avec maestria, il s'en donne à cœur joie.
Alors souvenons nous des "200 familles" au moment du Front Populaire et du combat rude que la Gauche a dû mener contre les forces de l'argent.
Pour faire face nous devons être fort et uni derrière ce gouvernement que nous avons attendu si longtemps, trop longtemps, son action est difficile, l'opposition des puissances de l'argent est violente.

Espérer que les difficultés vont être réglées d'un coup de baguette magique est totalement absurde, il va falloir un peu de temps pour prendre les bonnes décisions sans se tromper et il faudra le temps que les effets se fassent sentir. C'est vrai c'est toujours trop long mais je reste confiant dans l'action de notre gouvernement.