Modem, futur allié du PS?

Ségolène l'a fait lors de la dernière présidentielle, l'électorat s'est exprimé aux législatives, le système des alliances du Parti Socialiste doit être réenvisagé.
On peut être en désaccord avec telle ou telle personnalité du Modem, mais force est de constater qu'un mouvement amorcé au cours des dernières élections est bien en train de se mettre en marche.

Je constate d'ailleurs que même au niveau national Hollande et Bayrou se rencontrent officiellement pour déterminer une position si possible commune par rapport à la réforme des institutions.

Sur bien des points des convergences commencent à s'établir entre le Modem et le PS

Dans les régions les choses bougent aussi, un accord, très heureux semble avoir été trouvé entre le PS et le Modem dès le 1er tour à Tourcoing. Par ailleurs, même si on peut regretter que le PS ne soit pas capable de garder actuellement ses militants, un nombre non négligeable de militant socialistes rejoignent le parti Centriste, un cas très emblématique se trouve à Dunkerque, il y en aura d'autres.

Si cela pose de façon cruciale la question de la rénovation, ce mouvement démontre aussi que l'UDF est de plus en plus morte et que nous assistons probablement à l'émergence d'une nouvelle force avec laquelle il devient possible de négocier.
Si le jeu des alliances avec ce parti dès le 1er tour reste difficile sauf cas particuliers, il me semble qu'une réflexion constructive est indispensable pour le 2ème tour, de toutes façons le PS, on le sait, comme la plupart des partis ne peut pas diriger seul et les électeurs ont bien souvent, par leur votes, indiqué leurs attentes. ¨
Ne l'oublions pas, être élu c'est représenter les citoyens et répondre à leurs attentes