Conséquences de sondages

Il y a quelques jours, j'ai écrit un billet avec 2 hypothèses pour la sortie de Sarkozy de sa mauvaise passe, l'une "intelligente" l'autre "stupide", la réponse est vite venue, il a choisi la plus bête.
A vrai dire, il n'y a pas de surprise, la mégalomanie du président est telle qu'il ne peut se priver de vouloir gérer seul la situation.
Première mesure, comme il ne peut plus distraire la foule avec ses femmes, divorce, mariage..; il a décidé de faire diversion en s'en prenant à NOS enfants, tous les enfants de l'école primaire pour adopter une jeune victime juive de la dernière guerre.

Absurde, la guerre est finie depuis plus de 60 ans, les professeurs d'histoire connaissent leur métier.
L'Europe existe et est en paix et voilà qu'au nom de je sais pas quel projet de communication mal ficelé un "gugusse" dangereux se lance dans une aventure non maîtrisée ignorant les aspects psychologiques néfastes plus que probables avec le risque non nul de réactiver à terme des notions de nationalisme forcément de très mauvais goût.
Bien sûr, le tout est couplé à l'exploitation d'un sentimentalisme nauséabond. On sait déjà que tout cette tentative de diversion est vouée à l'échec.

Non personne à quelque titre que ce soit, n'a ainsi le droit d'instrumentaliser les enfants

Deuxième initiative:
On nous refait le coup sécuritaire avec médiatisation à Villiers le Bel.
C'est bien dans une fuite en avant que se lance Sarko, on ne sait pas où ça va nous mener mais probablement à rien de bon.
Il faut aussi se poser la question de l'attitude des journalistes qui se portent caution de tels comportements.

Le vote aux prochaines municipales et cantonales doit permettre de sanctionner ces attitudes. La Gauche doit impérativement l'emporter
Et contrairement à ce que certains socialistes disent à savoir de ne pas tirer sur l'ambulance Sarko, lorsque je vois ce que subissent les faibles, les petits par ailleurs, je trouve qu'il n'y a aucune modération à avoir avec l'arrogance de ce clan.