L'Anti social en marche forcée

Et voilà, pendant que l’on passe notre temps à nous concentrer sur un vote, celui de la modification de la constitution, que l’on ne peut plus changer et à continuer à constater le délabrement de notre parti dont le changement indispensable ne peut pas intervenir avant le congrès de Reims, la Droite, elle, usine ferme.

  • Le vote sur la suppression des 35 h pour les cadres a été voté définitivement par la commission mixte.
  • Les mesures contre les chômeurs se multiplient : interdiction de refuser plus de 2 annonces, obligations d’accepter des emplois jusqu’à 60km de son domicile, obligation de pointer même après 57 ans ; autant de mesures pour mieux radier et faire baisser artificiellement le taux de chômage.
  • L’inflation bat tous les records

    L’opposition à Sarkozy est plus que jamais indispensable.Qu’on l’appelle pavlovienne où non n’a aucune importance.
    Il ne faut surtout se laisser distraire de cette nécessité.

    On peut, on doit débattre entre nous mais surtout il faut parler de ce que Sarkozy fait ou plutôt défait et dont il préfère que l’on ne parle pas trop dans les médias, il ne faut pas l’aider sur cette voix.

    COMBATTRE et PROPOSER, voilà notre contribution. COMBATTRE fait bien partie et plus que jamais de son titre