Bêtes et menteurs

Catégorie : Droite
Publication : dimanche 19 septembre 2010 00:00
Écrit par Bernard

Et un mensonge de plus, ce gouvernement ne recule décidément devant rien.

Après l'incompétence les fanfaronnades.

Non Viviane Reding n'a rien retiré à sa déclaration et c'est l'essentiel, mais vraiment quelle mobilisation de toute cette droite avec le relais pour le moins surprenant de la très grande majorité de la presse.

La seule position exprimée par Viviane Reding consiste à regretter  l'interprétation qui a été faite de sa déclaration par rapport à la 2ème guerre mondiale, donc non pas ce qu'elle a déclaré mais ce que les autres en ont dit.

C'est une version moderne de pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu'ils disent.

Au passage, nous pouvons vérifier que ce n'est pas un gouvernement que l'on a mais une bande de Pieds Nickelés en cour de maternelle.

"Je regrette les interprétations qui détournent l'attention du problème qu'il faut maintenant résoudre. Je n'ai en aucun cas voulu établir un parallèle entre la Deuxième Guerre mondiale et les actions du gouvernement français d'aujourd'hui", a assuré Viviane Reding. Viviane Reding a menacé mardi la France de poursuites en justice pour non-respect de la législation de l'Union européenne, faisant un parallèle avec les déportations pendant la Deuxième Guerre mondiale. "J'ai été personnellement interpellée par des circonstances qui donnent l'impression que des personnes sont renvoyées d'un État membre (de l'UE) juste parce qu'elles appartiennent à une certaine minorité ethnique. Je pensais que l'Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la Deuxième Guerre mondiale"